Plages par typologie: plages noires

Parmi les plages de l’île les plus caractéristiques, sans aucun doute les criques de sable ou de petits galets noirs sont celles qui vous resteront le plus dans votre mémoire. Encaissées dans les zones concernées– jusqu'il y a peu de temps– de l'extraction minière, généralement, elles n'offrent aucun service et se rejoignent en parcourant des sentiers plongés dans le maquis méditerranéen. Une immersion dans la beauté elboise la plus représentative, une aventure à la découverte de la richesse minière de l’île.

 

Marciana Marina:

·      Le Sprizze: si vous vous garez sur la départementale (environ 3 km après Procchio) et vous prenez le sentier qui descend sur votre droite, il vous emmènera jusqu'à la mer en vous faisant passer dans un petit bois de bruyères arborescentes pittoresque, vous trouverez une petite crique divisée en deux parties de petits galets foncés, presque noirs. A votre dos, un mélange de  pins et de chênes, devant vous une vue très limpide qui embrasse le littoral elbois, de l'Enfola à Procchio.

 

Campo nell'Elba:

·      Ogliera: non loin de Pomonte, en gravier foncé plus ou moins gros, elle se compose de deux petites plages encastrées entre de hautes falaises, à peine visibles de la route. Assez fréquentées pendant l'été, ces petites plages proposent certains services et sont appréciées surtout des plongeurs et des amateurs de snorkeling pour leur proximité à l'épave de l'Elviscot, accessible à la nage. On arrive aux petites plages en parcourant le sentier qui sur la route départementale entre Pomonte et Fetovaia descend assez raide jusqu'à la mer.

·      Palombaia: en continuant de Cavoli en direction de Marina di Campo, vous trouverez sur la départementale un sentier formé d'un long escalier en granite qui descend jusqu'à la plage de Palombaia. Tranquille également en haute saison, le fond marin est de sable et de gravier foncé et le fond devient immédiatement profond après quelques mètres. En haute saison. Il y a également quelques services sur la plage.

 

Capoliveri:

·      Plage de Cannello: Située dans l'ensemble minéralogique du Monte Calamita, cette plage foncée – en raison de sa composition minière – produit un contraste intrigant avec les couleurs vives du paysage tout autour, qui va du jaune au noir en passant par le rouge et les nuances d'ocre. La plage du Cannello est perdue dans un décor onirique: entourée de végétation, interrompue par ci, par là par les vieilles infrastructures destinées à la  production minière. La route qui menait à la zone minière est aujourd'hui impraticable pour des raisons de sécurité, donc l'accès à la plage est interdit aux voitures mais on peut y accéder à pied ou par mer. Une aventure qui vaudra la peine de vivre!

·      Ginepro: Située tout juste sous des vieilles structures de la mine qui porte le meme nom, cette petite plage s'est créée dans le temps grâce aux rebuts de pierres et de gravillons ferreux qui a rendent en plus fascinante.

 

Porto Azzurro:

·      Terranera: cette plage enchanteresse est accessible par un sentier, non distant d'un parking en terre pratique. Ne vous faites pas impressionner par son nom, qui dérive tout simplement de la composition de son sable: un mélange de microcristaux de pyrites et d'hématites, qui donnent au paysage une brillance particulière. Cette plage est connue pour sa laquette verdâtre, séparé par la mer d'une fine langue de sable, connu comme la “laquette de Terranera”: installé sur un gisement de pyrites, l'eau douce associée à la composition du fond et du sable lui donne une couleur émeraude très particulière, créant ainsi une vif contraste avec le bleu de la mer à quelques mètres de distance. Meme si la baignade est interdite, la laquette de Terranera contribue non peu au charme de ce territoire. Une portion de plage, par ailleurs, est dédiée à ceux qui veulent aller à la mer avec leur ami à quatre pattes.  

 

Rio Marina:

·      Vigneria: on y arrive tout juste en sortant du centre habité de Rio Marina, en continuant vers Cavo et en descendant ces quelques marches qui la séparent de la route départementale. Le fond est en gravillon très fins et foncés, de carrière, et de gros galets rougeâtres. Rarement fréquentée par les touristes, elle n'offre aucun service, mais si vous vous trouvez ici, n'oubliez pas de prendre quelques photos suggestives au couche du soleil, en cadrant le vieille passerelle, qui autrefois était utilisées pour charger les minéraux sur les embarcations.

·      Malpasso di Rio: comme le suggère le nom meme de la plage, l'accès à la baie n'est pas des plus faciles; on y arrive en descendant de la route départementale, en suivant un sentier plutôt raide. Si vous ne vous faites pas impressionnés par l'effort, vous serez toutefois récompensés par les effets chromatiques de clair-obscur incroyables, qui proviennent de la poussières d'hématites mélangée au gravier et aux pierres qui forment le fond de la crique. La plage est peu fréquentée, et perdue dans une nature vierge: un vrai hâve de paix.