Rio Marina, la côte qui brille

Les signes évidents du passé minier de ce territoire charmant, enclavé entre la mer et la montagne, sont devenus aujourd’hui une attraction touristique de grand intérêt.

Le village de Rio Marina est situé sur le versant oriental de l'île d’Elbe, délicatement encastré dans une petite baie entourée de collines dont la terre, rouge par la présence d’oxyde de fer, en témoigne son riche passé minier.

Dans cette zone de l’île d’Elbe, l'extraction du fer des mines s’effectuait déjà à l’époque des anciens Etrusques et a été, avec la flotte de pêche, surtout l’activité des habitants jusqu’à il y a une dizaine d’années. Actuellement le passé minier de Rio Marina est redevenu une attraction importante pour le tourisme insulaire, si bien que la route de la côte qui part de Rio Marina jusqu’à Cavo a été baptisée la “ Côte qui brille ”, à l’effigie de cet éclat presque onirique causé par la poudre minière noire présente sur quelques plages, qui la distingue par son aspect.

A se remémorer à ce propos des vers de l’Enéide de Virgile, qui chantaient la richesse minière de l’Elbe: Ast Ilva [...] Insula inexhaustis Chalybum generosa metallis […]”, c’est-à-direl'île d'Elbe comme riche d'inépuisables mines de fer.[…] (Enéide, livre X, vers 146-214).

Aujourd’hui, Rio Marina est une localité  balnéaire équipée pour répondre aux exigences du tourisme. Sa Commune s’est formée en 1882, en se détachant de Rio nell'Elba et en obtenant son indépendance.

Depuis son port, d’efficaces liaisons sont mises en place avec la terre ferme– en alternative à Portoferraio – et il y a également le port de Cavo pour les liaisons avec Portoferraio et Piombino.

Nombreux sont les lieux ayant un intérêt particulier historique et culturel que vous pourrez découvrir à Rio Marina: parmi eux, l’Eglise de San Rocco, la Tour de l’Horloge du XVIe siècle ou la Tour des Appiani, le Fort du Giove ou du Giogo. Mais un regard particulier doit être tourné sans aucun doute vers le Parc Minier de l’île d’Elbe, dévoilant des mines extraordinaires à ciel ouvert, et le Musée de minéraux et d’art minier.

D’un intérêt historique incontournable, en est également le Palazzo di Pons de l’Hérault – même si aujourd’hui impraticable– qui doit son nom au directeur des mines à l’époque napoléonienne, connu pour s’être opposé à la requête de l’empereur qui voulait à disposition la “caisse” des mines.

Dans la commune de Rio Marina, on trouve le village de Cavo accessible également à pied qui permet d’arriver au sentier avec le Mausolée Tonietti typique. D’autres localités en font partie, pour citer Capo d'Arco et Ortano.

Même l'île de Palmaiola administrativement fait partie du territoire municipal de Rio Marina.