Marciana Marina, petit bijou de l’Elbe

La commune la plus petite de l’île, mais aussi une des plus petites d’Italie, un des coins les plus caractéristiques de l’île, où tranquillité et divertissement vont bras dessus, bras dessous

Marciana Marina, pour son étendue, est la commune la plus petite de toute l’île. Tout juste cinq kilomètres carrés de nature luxuriante qui se développent autour de son magnifique bord de mer – achevé début XXe siècle- et de ses places, considérées comme étant de véritables salons sur lesquels donnent d’élégantes habitations bien entretenues de visiteurs illustres, qui y passèrent des moments de tranquillité bien méritée. Ses origines se perdent dans l’histoire la plus ancienne de l’île, avec des évidences qui remontent à la période étrusque et à l’époque romaine.

Localité renommée pour sa production de vin pur et sincère, exporté surtout vers les ports de la Ligurie et de la Toscane dès le XVIIe siècle, dans les années Soixante-dix du siècle dernier, Marciana Marina trouve sa juste dimension entre les localités touristiques les plus renommées et recherchées par le jet-set international, à tel point de devenir leur chez-eux et non seulement pendant l’été. Aujourd’hui, sur son territoire surgissent de magnifiques villas, pratiquement invisibles des yeux indiscrets, plongées dans le vert des douces collines ou à pic le long de la côte.

Marciana Marina et son splendide panorama du Monte Giove à l’Ouest et du Monte Perone à l’Est, représente un des plus beaux spectacles panoramiques de l’île d’Elbe. Son paysage attire pour ceux qui arrivent en voiture de la route qui la relie à Portoferraio, et encore plus fascinant de la voir de la mer, avec les agglomérations de Poggio et Marciana qui apparaissent serties dans le Monte Capanne, une véritable carte postale de beauté extraordinaire.

Pendant l’été les occasions de divertissement et de distraction ne manquent pas grâce aux nombreux bars et aux restaurants en bord de mer. Mais Marciana Marina est surtout prisée pour sa tranquillité, pour son style de vie calme et paisible, appréciée de ses hôtes les plus illustres qui aiment se fondre aux gens sans la préoccupation d’être dérangés ou embêtés lorsqu’ils se promènent dans la rue piétonne la plus grande de l’Elbe.

La qualité de ses restaurants y est connue, éparpillés un peu partout dans le centre, en partant de ceux qui sont en bord de mer à ceux qui caractérisent les vieilles ruelles derrière et qui donnent aux vacances une agréable saveur de mer en été et au printemps et des fruits de la terre et du bois en automne et en hiver.