Un musée archéologique à ciel ouvert

Les premiers visiteurs sur l’île d’Elbe remontent à il y a 4000 ans. Jusqu’à présent, quiconque la visite, pour quelque alchimie que ce soit, ne veut plus la quitter

Les tous premiers habitants de l’île vivaient principalement d’agriculture, de pêche et d’élevage. Au fil du temps, ils apprirent qu’ils pouvaient obtenir le fer, matériau si précieux pour les usages les plus variés, en travaillant les pierres brillantes que le territoire elbois offrait.

Les forteresses et les ports, les témoins d’un passé lointain. Ce furent les Étrusques, mille ans plus tard, qui ont obtenu d'excellents résultats de cette pratique, devenant ainsi des orfèvres ingénieux, capables de satisfaire les demandes que leur société aisée exigeait. Pour défendre leurs richesses  territoriales et profiter de leur position stratégique, ils construisirent d’imposantes Forteresses sur les hauteurs, la première parmi toutes, le Volterraio, où les Pisans construisirent sur ses vestiges un imposant château, une sentinelle de la baie de Portoferraio: incontournable la visite de ses ruines, entourées du maquis méditerranéen. Et pour transporter le précieux chargement ferreux, ils aménagèrent la côte nord orientale de ports développés, en ligne directe avec Baratti et Populonia. En témoignage de ces antiques structures, du côté plus à droite de la baie de Procchio – juste avant la Guardiola – vous pourrez apercevoir une colonne en marbre cipolin sortir du sable.

Découvrir les villas et les épaves de l’Elbe. Les Romains édifièrent les villes de Fabricia (qui devint ensuite Portoferraio) et de Caput Liberum (qui devint plus tard Capoliveri), dont leur position était stratégique afin de mieux gérer les activités d’extraction. Les plus aisés vécurent dans des villas patriciennes donnant sur la mer, comme celle des Grotte et de la Linguella aux abords de Portoferraio ou de Capo Castello, à Cavo, aujourd’hui encore destination de chercheurs et passionnés d’histoire.

Les populations qui habitèrent l’île. Pendant la Pax Romana, autrement dit jusqu’à 400 ans apr. J.-C., les Romains intensifièrent les commerces du fer et du granite, en construisant des carrières et en l’exportant pour la réalisation de monuments comme le Panthéon de Rome. Dans le quartier de San Piero, des colonnes et d’autres œuvres jaillissent du maquis méditerranéen, et vous pourrez les découvrir en suivant une touchante excursion à thème. De l’île, partaient également le vin, les produits du terroir et le poisson, remplissant ces amphores qui, suite à des drames mariniers, se trouvent à des centaines de mètres sur les fonds marins de l’Archipel : même dans ce cas, vous pourrez admirer de vos propres yeux ces artefacts avec une plongée sous-marine guidée.

Outre ses témoignages répandus sur tout le territoire, vous trouverez dans le Musée Archéologique de la Linguella à Portoferraio et dans les Musées jouxtant les maisons du Parc de Marciana Alta et Rio Elba, d’autres vestiges archéologiques d’une valeur inestimable. Des histoires séduisantes à voir et à écouter vous attendent pour vous faire revivre les fastes de ces grandes civilisations.