L’Elbe pendant les conflits de guerre

Pendant la période des conflits mondiaux du XXème siècle, l'Elbe fut définie “sentinelle avancée de l'empire”, l'amenant à créer des systèmes de défense côtière encore bien visibles sur le territoire.

Pendant le siècle des deux guerres mondiales, l’Elbe aussi s'est retrouvée au beau milieu des vicissitudes qui ont bouleversé le Monde et l'Europe avec les dévastations et la furie des conflits qui ont marqué l'histoire moderne. Pour les passionnés d'“archéologie militaire”, il y a de nombreux vestiges présents sur le territoire pour découvrir le passé belliqueux de l’île, en visitant d'importantes installations stratégiques (minières et hauts fourneaux) magnifiquement conservés jusqu'à nos jours.

À la découverte du passé belliqueux de l'Elbe. En participant à d'agréables excursions guidées, vous aurez l'opportunité d'explorer les batteries d'artillerie côtière de la régie marine Lodovico De Filippi, dans la localité d'Enfola, à Portoferraio, et de découvrir le complexe d'espaces et de bunkers  de la batterie “Gino Fara Forni” sur la pointe la plus au sud du promontoire de Calamita. Et encore, la batterie du promontoire de Capo Poro, dans la localité de Marina di Campo, avec sa plage tristement connue pour la première tentative de débarquement des alliés, puis re-concrétiser sur le lido de Fonza, dans le cadre de l'opération Brassard qui mena à la fin de la présence allemande sur l’île.

 

Découvrir la passionnante histoire de l’île. Pour les amoureux du militaria, il existe en plus sur l’île une association “ElbaFortificata”, qui met en scène les commémorations avec les uniformes militaires et les matériels d'époque outre à prendre soin de la redécouverte et de la valorisation de certains sites historiques, comme le complexe défensif Tivoli du Monte Cocchero, où tous les ans, au printemps, se tient une reconstruction historique fidèle. On doit toujours à l'activité de la même association , la publication de deux volumes intéressants: “La sentinelle avancée de l'Empire: les défenses côtières de l’île d'Elbe lors du deuxième conflit mondial ” et “286 jours à l'Elbe, de l'armistice au débarquement allié en juin 1944", mais aussi un site internet avec la géo-référenciation et la description de toutes les installations présentes sur l’île: www.elbafortificata.it.

 

Il ne vous reste qu'à “vous armer” de livres et de cartes pour découvrir aussi celui qui fut appelé le“chapitre belliqueux ” sur la fascinante histoire de l’île.